De la magnificence d Angkor, l ancienne capitale de l Empire khmer, il ne reste pas seulement les plus beaux temples d Extr me Orient, vertigineuses cath drales surgissant de la jungle tropicale Un art sacr , la danse, a surv cu l effondrement de l Empire au XVe si cle, la colonisation et m me au g nocide khmer rouge Cet art aurait disparu s il ne touchait pas l identit m me du Cambodge Il est l me d un peuple Gr ce l obstination des quelques survivants, les Apsaras, ces fameuses danseuses c lestes sculpt es sur les murs d Angkor Vat, sont nouveau les interm diaires entre les dieux, le roi et le peuple khmer La fille a n e du roi Norodom Sihanouk, la princesse Buppha Devi, tait danseuse toile dans les ann esElle est aujourd hui ministre de la Culture du royaume Sous sa direction, le Ballet royal a retrouv sa splendeur d antanPendant quatorze ans, le photographe Christophe Loviny a suivi cette r surrection Il est revenu chaque ann e s installer pendant quelques semaines, quelques mois, dans l unique village encore habit au c ur de cette cit perdue que les dieux rois khmers fa onn rent dans le gr s Finalement, gr ce l aide de la princesse Buppha Devi, il a pu photographier les parties les plus importantes du r pertoire dans le lieu m me o officiaient les anc tres des ApsarasDes statues de pierre aux ballerines du Ballet royal contemporain, la danse sacr e est le fil conducteur pour d couvrir non seulement Angkor mais aussi comprendre un pays dont le seul nom voque une danseuse L auteur a retrouv d extraordinaires photos in dites des temples ensevelis sous la jungle ainsi que des dessins peu connus d Auguste Rodin et de George Groslier Etay par les textes des plus grands sp cialistes khmers, fran ais et am ricains Suppya Bru Nut, Fran ois Bizot, Charles Meyer, Pierre Richard F ray, Eileen Blumenthal et Toni Shapiro Phim , ce livre donne les cl s pour p n trer le myst re cambodgien depuis l apog e de l Empire khmer jusqu nos joursChristophe Loviny, journaliste, photographe et diteur, a con u cet ouvrage comme l aboutissement de son travail au Cambodge Il vit depuisune partie de l ann e Angkor Ses reportages ont t publi s dans le monde entier, notamment en France dans G o, Le Figaro Magazine, a m int resse et L Express


2 thoughts on “Les Danseuses sacrées d'Angkor