Un prêtre assassiné, un corps disparu, un trésor volé : frère Athelstan entame l'une de ses enquêtes les plus difficiles OctobreFrère Athelstan est convoqué à St Benet de Queenhithe pour enquêter sur un meurtre Le père Reynaud a été retrouvé poignardé dans sa propre église, à la porte verrouillée Parmi les autres découvertes troublantes figurent un cercueil vide et un coffre saccagé Mais qui serait capable de commettre un meurtre dans un endroit saint ? Qui ferait disparaître un cadavre la nuit précédant les funérailles et qui serait assez courageux pour voler un trésor appartenant à l'homme le plus craint de Londres ? Pendant ce temps, la mort de l'un des paroissiens d'Athelstan révèle un secret choquant Pourrait il y avoir un lien avec le prêtre assassiné de St Benet ?Paul Doherty enrichit sa mystérieuse intrigue policière d'une description du contexte politique de l'époquePublishers Weekly Traduit de l'anglais par Christiane Poussier et Nelly Markovic


8 thoughts on “Le Coffret maléfique

  1. DAKOTA53 DAKOTA53 says:

    Comme d'habitude j'avais découvert le ou la ou les coupables, je ne détaille pas pour ne pas déflorer l'énigme mais le principe reste toujours le même, aussi bien pour les bouquins que pour les films et téléfilms, le coupable est toujours celui auquel on ne doit pas penser Pour le reste j'ai acheté tous les ouvrages de cet auteur sous ses différents noms de plume, c'est dire combien j'aime ses récits policiers J'adore l'atmosphère, la restitution historique, le mode de vie et de survie des Anglais de l'époque, leurs habitudes culinaires, religieuses etc.


  2. Phoebus Phoebus says:

    Nouvelle et dernière enquête (pour le moment) de frère Athelstan Plusieurs histoires se rejoignent pour ramener Sir Cranston dans un passé douloureux d’attaque et de trahison L’ambiance est sombre et les meurtres mystérieux s’additionnent L’histoire est toujours bien documentée mais l’intrigue laisse une impression de déjà lu Après élimination des coupables improbables, le seul qui demeure est assez facile à identifier Est ce l’épuisement du filon ?


  3. Client d'literature-fiction.co Client d'literature-fiction.co says:

    Très bon livre qui, outre la trame, nous révèle la vie de tous les jours dans le Londres du 14e siècle.La pauvreté, les inégalités et surtout, les peines de décapitation, d'enfermement dans des endroits lugubres.Très intéressant et instructif.


  4. David Gilles David Gilles says:

    Une intrigue prenante dans les bas fonds de Londres, même si sa réalisation est un peu prévisible On retrouve avec Plaisir le petit moine et son fort ami le coroner


  5. C. Chantal C. Chantal says:

    Ce dernier ouvrage est à la hauteur de ceux qui le précèdent, c'est un plaisir de suivre les deux amis, le coroner de Londres et son petit curé/scribe à l'intelligence toujours aussi vive dans les dédales des sombres quartiers d'un Londres médiéval.


  6. Jeanne Duchesne Jeanne Duchesne says:

    Pour les amateurs de tueries, de cruautés, de sang Une horreur sans intérêts Même si on sait que cette époque à Londres n'était pas facile j'ai lu moieux, beaucoup mieux !


  7. Client d'literature-fiction.co Client d'literature-fiction.co says:

    très bonne transaction, livre nickel, les avis m'ont donné envie de lire ce livre pour le moment est en attente de le découvrir merci! cdt.


  8. tackels pascale tackels pascale says:

    Un vrai régal à lire, passionnant vraiment !! Détaillé, on se trouve transporter la bas dans ces temps lointains durs