Les Dragon Ball, boules de cristal magiques, offrent celui qui les d tient la possibilit de r aliser tous ses voeux Bien s r la qu te que m ne Sangoku et ses amis pour les r unir n est pas sans obstacles tournois et combats rythment chaque tome de cette s rie culte pour les jeunes adolescents Sc narios et dialogues assez simples centr s sur la confrontation entre les diff rents protagonistes Les textes se r sument parfois aux cris des combattants mais le succ s de la s rie d passe largement cela, pour en faire un v ritable mythe aupr s de la jeune g n ration Nadia PicardPlus de la moiti du volume est consacr e l entra nement, celui de Songohan par Piccolo, o le jeune gar on est livr lui m me pendant six mois, et l entra nement de Songoku qui traverse la d sormais mythique route du dragon pour arriver chez Ka o On peut dire tout ce qu on voudra, les phases d entra nement sont certes un classique du shonen, c est le plus souvent bien p nible car en soi cela n apporte pas grand chose, l histoire n volue pas, mais ici cela reste un vrai plaisir lire Toujours beaucoup d humour, notamment du cot de Goku, alors que du cot de son fils, le lien sacr entre lui et Piccolo se tisse petit petit Et enfin les Sayens d barquent sur Terre et il faut les retenir en attendant notre h ros tr s rapidement un de ses amis se sacrifie c est une vidence d sormais, tous les anciens personnages sont maintenant d pass s et condamn s faire de la figurationerkael Critique de manga news