Une ville singuli re m rite un livre singulier Trop souvent, Bruges a t r duite quelques clich s familiers une ville m di vale parfaitement pr serv e ou, au contraire, une illusion grandiose de fa ades n ogothiques destin e aux touristes Aucune de ces descriptions ne lui rend justice Pas plus d ailleurs que le r cit fin de si cle de Bruges la Morte, davantage un mythe romantique qu une r alit historique Certes, la Bruges provinciale et assoupie du XIXe si cle offre un contraste frappant avec la cit m di vale florissante dont la renomm e traverse les fronti res Centre cosmopolite du commerce mondial d s le XIe si cle, la ville conna t son apog e quelque quatre cents ans plus tard dans le faste de la cour bourguignonne Si au XVIe si cle la fi re Ath nes du Nord confirme encore sa position de foyer intellectuel, son rayonnement s affaiblit n anmoins lentement par la suite Bruges n en tait pas morte pour autant, loin de l de nombreux difices construits au cours des si cles suivants maillent encore ses rues et ses places, attestant de la permanence d un r el dynamisme D autant que se profilait une nouvelle re de prosp rit d s les ann es , la construction du port de Zeebrugge fouette l conomie de la ville, alors m me que le c ur historique commence drainer des masses de plus en plus importantes de touristes Epargn e des ravages de la guerre, des d sastres naturels et des bouleversements urbanistiques, Bruges s est difi e en un paysage urbain harmonieux, auquel chaque si cle a apport sa pierre A ville singuli re, liure singulier, disions nous Dans des contributions captivantes, trois historiens retracent l volution de Bruges depuis sa naissance Leur tude est tay e par une collection de cartes in dites qui racontent en images l histoire de la cit Un photographe d art livre son regard personnel sur la ville dans une s rie de clich s reproduits avec le plus grand soin Avec affection mais aussi lucidit , cinq c l bres Brugeois nous confient leur relation la cit et bauchent ses perspectives d avenir Les calligraphies originales qui illustrent leurs pages compl tent ce fascinant kal idoscope de la Venise du Nord